Historique et objectifs de l'Institut

Ouvert en 1987, l'Institut Biblique Baptiste Libre est une école rattachée aux Eglises Evangéliques Baptistes libres de Côte d'Ivoire (AEEBLCI) et destinée à la formation des pasteurs et serviteurs de Dieu. Ses étudiants sont en majorité issus des églises baptistes libres. Mais il est ouvert aux étudiants en  provenance d'autres églises et ministères évangéliques de Côte d'Ivoire et d'ailleurs.

Objectifs

L'Institut Biblique des Eglises Baptistes Libres de Côte d'Ivoire se donne pour but de former des serviteurs de Dieu aptes à mieux servir le Seigneur Jésus-Christ et son Eglise dans le monde. Il forme des étudiants pour le ministère et pour les églises au sein desquels ils sont appelés à servir Dieu et pour le monde dans lequel ils sont envoyés comme témoins de Jésus-Christ. L’Institut s’efforce d’enseigner aux étudiants le contenu de la Bible et une philosophie biblique de la vie. La formation porte sur deux axes principaux :

 

1. Développement des capacités de disciple
L’accent est mis sur la formation de l’étudiant en tant que disciple de Jésus-christ obéissant à son Maître, vivant par l’Esprit Saint dans une relation personnelle en communion avec Dieu et avec son peuple, ne cessant de croître vers la maturité dans la grâce et dans la sainteté et activement engagé en sa qualité de serviteur de Dieu, pour discerner, développer et exercer ses dons spirituels dans un ministère fructueux là où Il le placera. L’Institut contribue au développement chez l’étudiant de certains caractères et qualités spirituelles, personnelles et familiales, mentionnés dans 1 Timothée 3 : 1 à 7 Tite 1 : 5 à 9 et 1Pierre 5 : 1 à 4.


2. Développement des capacités de serviteur
L’acquisition d’outils nécessaires au service : méthodes d’étude biblique, capacité de communiquer efficacement la parole de Dieu, capacité d’aider à l’implantation d’églises là où il y a besoin…
Pour plus de détails, se référer à la première et aux deux dernières pages des statuts de l’Institut.

Histoire de la naissance de l'Institut

Nous sommes en 1985. Cela fait plus de 25 ans que la Mission Baptiste Libre est présente en Côte d’Ivoire. Mais pour la cinquantaine d’églises locales existant à cette époque, il n’y a que deux pasteurs ordonnés ! Une situation qui entraîne parfois la perte d’assemblées sans dirigeants au profit d’autres communautés, ainsi que d’incessantes demandes de bergers qui restent insatisfaites faute de dirigeant. Cette inadéquation entre la relative progression de l’Eglise baptiste libre en Côte d’Ivoire et les serviteurs aptes à la conduire risque de faire porter un coup à l’avenir de la dénomination. Ce sombre constat amène la MBLCI à envisager la création d’un Institut biblique pour la formation de pasteurs et serviteurs de Dieu pour un meilleur développement des églises baptistes libres.
 
Le Comité Education mis en place par la Mission (composé des missionnaires Michel Cousineau, Clint Morgan et Eddie Payne) est chargé de la question. A sa réunion du 5 avril 1985 il prend des résolutions qu’il soumet à la MBLCI et à la Mission d’outre-mer aux USA.
 
Il propose l’ouverture en Septembre 1987 dans la ville de Bouna d’un centre de formation dénommé Institut Biblique Baptiste Libre avec pour Directeur le missionnaire Michel Cousineau et Eddie Payne pour Directeur Adjoint. S’appuyant sur les informations rassemblées après enquêtes auprès de cinq écoles bibliques, le Comité prend soin d’ajouter que pour la pérennité de cette importante institution, la MBLCI doit être prête à solidement subventionner les premières années de son existence. Ainsi propose-t-il de que la MBLCI supporte pendant les six premières années toutes les charges (finances et ressources humaines) ; après quoi un transfert graduel des responsabilités vers l’Eglise National serait entrepris. Dans le même ordre d’idée, le Comité propose que les anciens missionnaires en Côte d’Ivoire jouent un rôle actif dans ce projet en donnant des enseignements dans le futur institut biblique. Pour être complet le Comité Education, toujours sur la base d’informations auprès d’autres écoles bibliques, propose un budget mensuel de 1000$ pour la première année de fonctionnement avec comme effectif de départ 10 étudiants. Il suggère que chaque missionnaire contribue à hauteur de 1000$ par année à partir de Janvier 1986. Le Comité propose par ailleurs une contribution immédiate de 500$ par missionnaire pour le début de la construction.
 
La gravité du projet, le sérieux que lui accordent les missionnaires et leur détermination font que  deux années après les propositions du Comité Education, en septembre 1987, date exacte proposée, l’Institut Biblique Baptiste Libre de Côte d’Ivoire ouvre ses portes avec 10 étudiants et 5 professeurs dont deux vacataires ! Un total succès par la Grâce du Seigneur. Sur invitation du Directeur l’Institut est visité par les autorités préfectorales en novembre de la même année.
 
Depuis, l’Institut a fonctionné et formé (nombre) serviteurs de Dieu dont les actuels responsables.
 
Quelques années plus tard, conformément au projet de départ d’un transfert progressif des responsabilités de l’Institut au nationaux, deux pasteurs sont désignés pour être les futurs responsables de l’Institut : Amiézi Paul et Houéssou Robert. L’AG de l’AEBLCI tenu en Août 1997 à Nassian approuve cette proposition. Il leur est demandé de compléter leur formation par diplôme supérieur. Ils passent donc le baccalauréat et entrent respectivement en ( année) et en (année) à la FATEAC (FAculté de Théologie Evangélique de l’Alliance Chrétienne ) d’où ils sortent chacun avec une maîtrise de théologie, l’un spécialisé en Sciences religieuses  (Amiézi K. Paul) et l’autre en Exégèse (Houessou K. Robert).
 
Le ??? 2005 le pasteur Amiézi est investi dans ses fonctions de Directeur de l’Institut Biblique Baptiste Libre de Côte d’Ivoire en remplacement du missionnaire (Nom) A ce jour (en 2018) l’Institut est à sa ...ème promotion. Celle celle-ci sortira en (année).

 

Voir aussi :